Symbolique

Le brevet parachutiste

Le descriptif du brevet militaire parachutiste, celui qui concerne le plus grand nombre, est chargé de lyrisme :

  • « Le parachute te porte, les ailes du grand saint Michel te supportent, l’étoile te guide.
  • Les lauriers te rappellent la gloire des Anciens, la couronne de chêne, la force qui caractérise les parachutistes.
  • Mais la mort te guette et elle est représentée par le noir entre les suspentes ».

Le béret rouge

Dans la symbolique parachutiste, le béret amarante pèse au moins aussi lourd que le brevet. Il a valeur de décoration et souligne de manière évidente l’affiliation de celui qui le porte. Pendant la Seconde Guerre mondiale, les parachutistes français portaient le béret bleu roi, même ceux formés en Grande-Bretagne. Les parachutistes britanniques eux, portaient un béret amarante qui récompensait leurs faits d’armes de Libye et de Cyrénaïque et ils n’avaient accordé ce privilège qu’à un très petit nombre de Français. Fin 1944, le roi Georges VI, pour rendre hommage à la bravoure des parachutistes français et aux services rendus aux troupes alliées pendant la campagne de France, autorisa de manière expresse les unités aéroportées formées en Angleterre à porter le béret amarante.
Plus tard, en 1951, le général de Lattre étendit le port du béret rouge à toutes les unités parachutistes servant en Indochine. Cette mesure fut étendue aux autres parachutistes métropolitains en 1957.

La hongroise

Les régiments de hussards sont autorisés à porter la hongroise sur leur béret. Ce signe distinctif rappelle les rangées de brandebourgs en fil blanc disposées sur le dolman et la pelisse de l’uniforme des hussards.

L’insigne du régiment et sa description héraldique

« Ecu ovoïde, parti, au un de gueules à la croix pattée d’argent, cantonnée de quatre croisettes de même, au deux azur à la licorne d’argent issante sur une couronne tréflée d’or et posée sur deux montagnes en figure de cours entrelacés d’argent et mouvantes de la pointe de l’écu, avec l’adjonction du nom du régiment « Bercheny » d’or sur fond de sable (flanc et canton de la pointe senestre). »

Cet insigne créé en 1935 et homologué en 1947 sous le numéro H295, est le plus ancien des insignes des régiments de hussards.

Etendard

Sur l’étendard du régiment figurent les termes « Honneur et Patrie » ainsi que les noms et les dates de certains faits d’armes aux cours desquels le régiment s’est particulièrement distingué :

  • Valmy 1792
  • Jemmapes 1792
  • Castiglione 1796
  • Eylau 1807
  • Sébastopol 1855
  • La Mortagne 1914
  • La Serre 1918AFN 1952-1962